Les mésaventures d’un marin bellilois

1734 – 1735

Une nouvelle illustrée de véritables documents d’archives et présentée tel un livre d’histoire.

En ce dimanche d’août 1734, Etienne est heureux ! Il est le premier à voir le navire « La Marie-Anne », drapeau en berne, au niveau de Port-Belloc à Sauzon. C’est le code : le capitaine  attend qu’un pilote se présente pour prendre le commandement jusqu’ à l’entrée de la Loire. Et ce sera lui, Etienne, qui les mènera à bon port !

 

Suivez l’auteure qui vous plonge dans l’univers des bateaux au long-cours, de la navigation côtière et du pilotage au XVIIIème siècle au travers des mésaventures de ce pauvre marin bellilois…

 

Sophie Houssière-Naudin, professeur de français et passionnée d’histoire, a retrouvé aux Archives Départementales de Loire-Atlantique, les pièces du procès du marin Etienne BERTHO de Belle-Ile en Mer. Les faits se déroulent de la chaleur de l’été 1734 au froid de l’hiver 1735.

Sophie Naudin-Houssière