Ce livre retrace l’histoire de quatre familles ouvrières du Valenciennois occupé pendant la première guerre mondiale.
Comme toute la population d’abord choquée par l’invasion ennemie, elles vont découvrir les effets du conflit et l’oppression allemande.
Les femmes sont la plupart du temps seules à la tête de leurs familles. Elles font courageusement face à la solitude, à l’isolement, au découragement. Puis, avec l’arrivée des troupes adverses et le rationnement, elles développent naturellement leurs qualités de courage, d’organisation et de solidarité.
Avec leurs enfants, elles résistent à la dureté de l’occupation, à la faim, à la peur, à l’exode, à la mort. Dans des situations familiales compliquées, elles subissent, s’adaptent, dirigent, assument toujours. Un seul objectif : la survie.